Epicentre film Retrouvez Epicentre Films sur facebook Retrouvez Epicentre Films sur YouTube
> Catalogue films > Courts métrages  > Beyrouth Fantôme
Retour Catalogue
Affiche
Zoom
Beyrouth Fantôme Un film de Ghassan  Salhab
Avec Kawas Khalil, Al Joundi Hanna, Mroueh Kamal, Aboud Nada, Farhat Fouad et Aoude Omar.
1998 - France / Liban - 116 min - Visa n° 91 663 Sortie le 13/10/1999
SYNOPSISLe Liban, à la fin des années 80. Khalil, ressurgit, après dix ans d'absence, dans la vie de ceux qui l'ont connu. Son retour à Beyrouth sème l'émoi, le doute et la colère chez sa famille, ses amis et ses compagnons de lutte.
Beyrouth fantôme est un film en quête de quelque chose, quelque chose d'essentiel. Un sens à la vie, à la guerre, un sens à la mort, à l'identité. FICHE TECHNIQUERéalisateur : Ghassan Salhab
Scénario : Ghassan Salhab
Image : Jérôme Peyrebrune
Son : Patrick Allex
Montage : Gladys Joujou & Vincent Commaret
Musiques : Asmahan, Gavin Bryars, Monteverdi, John Cale, Joy Division, Brian Eno/David Byrne, Oum Kalsoum
Producteur délégué: IDEA productions / Aline Pélissier (France)
Coproducteur : GH Films, Ghassan Salhab (Liban) REALISATEURNé le 4/05/58 À Dakar, Sénégal
Long-métrage
1998 Beyrouth fantôme - 35 mm - 116 min.
Documentaire
1996 Jours d'élections
Tournage de la première partie d'un documentaire sur l'après guerre au Liban.
Le tournage de la seconde partie est prévu pour l'été 2000.
Courts - métrages
1999 De la Séduction co-réalisé avec N. Khdor
1993 Afrique Fantôme
1991 Après la mort
1989 L'Autre
1985 Panoramique
Co-auteur des scénarios de longs métrages
1998 La Place du mort avec (et pour) Sylvie Dedon
1996 Les Bonnes intentions avec ( et pour ) Elias Adabachi
1994 Sur la queue du diable avec (et pour) Jean Louis Milesi
Co-auteur des scénarios de téléfilms
1994 Signe de vie avec (et pour) Reynalde Bassile.
1990 Huit téléfilms de 25'/30' avec Jean-Louis Milesi - TF1 PRESSE "Loin de toute tentation d'oubli, le superbe Beyrouth Fantôme préfère raviver les plaies de la guerre du Liban. Son réalisateur (...) y invente des solutions formelles stimulantes, associant fiction et témoignages." Les Inrockuptibles "La réussite de ce film tient à la manière dont il prend acte de la spécificité de ce conflit fratricide, en faisant de la partition un motif à la fois constitutif et destructeur du film." Le Monde