Epicentre film Retrouvez Epicentre Films sur facebook Retrouvez Epicentre Films sur YouTube
> Catalogue films > Longs métrages  > Les Nouveaux Chiens de Garde
Retour Catalogue
Affiche
Zoom
Les Nouveaux Chiens de Garde Un film de Gilles Balbastre et Yannick Kergoat  
Avec Arlette Chabot, Laurence Ferrari, David Pujadas, Alain Duhamel, Jean-Pierre Pernaut, Christine Ockrent, Franz-Olivier Giesbert, Laurent Joffrin, Alain Minc, Bernard-Henri Lévy, Christophe Barbier, Michel Field …
Documentaire - France - 2011 - 104 min - 35 mm et numérique - Stereo Dolby SRD - Couleur - No de visa 119 070 Sortie le 11/01/2012
SYNOPSISLes nouveaux gardiens de l’ordre établi sont journalistes, éditorialistes, experts médiatiques. Lorsque l’information est produite par les grands groupes industriels du Cac40, la presse peut-elle encore jouer un rôle de contre-pouvoir démocratique ?
En 1932, l’écrivain Paul Nizan publiait Les chiens de garde pour dénoncer les philosophes et les écrivains de son époque qui, sous couvert de neutralité intellectuelle, s’imposaient en véritables gardiens de l’ordre établi.
Aujourd’hui, les chiens de garde sont journalistes, éditorialistes, experts médiatiques, ouvertement devenus évangélistes du marché et gardiens de l’ordre social. Sur le mode sardonique, LES NOUVEAUX CHIENS DE GARDE dénonce cette presse qui, se revendiquant indépendante, objective et pluraliste, se prétend contre-pouvoir démocratique. Avec force et précision, le film pointe la menace croissante d'une information produite par des grands groupes industriels du Cac40 et pervertie en marchandise. FICHE TECHNIQUEScénario : Serge Halimi, Pierre Rimbert, Renaud Lambert, Gilles Balbastre, Yannick Kergoat
Réalisation : Gilles Balbastre, Yannick Kergoat
Production : Jacques Kirsner, Anne-Marie Marsaguet,
Image : Laurent Fénart, Alberto Marquardt, Guillaume Deffontaines
Son : Laurent Malan, Philippe Fabbri, Romain Degueltz, Olivier Walczak, Julien Cloquet
Direction artistique : Joris Clerté (Petite Ceinture)
Musique : Fred Pallem
Infographie : Arnaud Lamborion
Documentaliste : Valérie Massignon
Montage : Yannick Kergoat, Marie-Pierre Camus
Production : JEM Productions
Producteurs : Jacques Kirsner, Anne-Marie Marsaguet REALISATEURAprès une carrière (courte) de journaliste dans l'audiovisuel, Gilles Balbastre réalise depuis une dizaine d'années des documentaires portant sur l'économie et le monde du travail, dont Le chômage a une histoire (2001), Moulinex, la mécanique du pire (2003), Fortune et infortunes des familles du nord (2008). Par ailleurs, il participe au collectif de critique des médias rassemblé autour des journaux PLPL et Plan B et collabore régulièrement au Monde Diplomatique. Co-auteur de Journaliste au quotidien sous la direction d'Alain Accardo 1995.

Yannick Kergoat poursuit une carrière de monteur de longs métrages. Il collabore notamment avec Rachid Bouchareb (Indigènes 2006), Costa-Gavras (Eden à l'ouest 2008), Cédric Klapisch (Ni pour ni contre (bien au contraire) 2002), Dominique Moll (Harry, un ami qui vous veut du bien, césar meilleur montage 2000), Mathieu Kassovitz (Assassins(s) 1997), Eric Zonca (La vie rêvée des anges 1998) ... Il exerce, par ailleurs, une activité militante sur la question de la critique des médias en tant que co-animateur de l’Association Acrimed. PRESSE "Affirmer que j’aurais pu être complaisant à l’égard de tel ou tel est tout simplement une ineptie. […] Ont-ils mis une fois le pied dans une rédaction, les auteurs de ce brûlot, qui font le procès de celles et ceux qui travaillent chaque jour à la fabrication de l’information ?" Laurent Joffrin interviewé par L'EXPRESS, 16.01.12 "Pourquoi faut-il que les auteurs, au discours entaché de relents marxistes, sombrent dans le politiquement correct qu’ils entendent dénoncer en décrétant qu'insécurité et immigration sont des sujets artificiellement gonflés par les médias pour détourner l’attention de la question sociale ? À chien de garde, chien de garde et demi." VALEURS ACTUELLES,12.01.12 "Montage d’archives, témoignages à charge et discours-maître en voix off constituent une structure peu favorable à l’expression du pluralisme des opinions et de la complexité du réel. […] L’on sait trop quelle valeur de généralisation peut avoir un exemple de mauvaise conduite professionnelle, dès lors qu’on tait par ailleurs les exemples de vertu qui pourraient le relativiser." LE MONDE, 11.01.12 “Les Nouveaux Chiens de garde” épingle ménages et collusion des journalistes, mais oublie Sarkozy. LIBÉRATION, 11.01.12 "Les principaux accusés, Laurent Joffrin (Le Nouvel Observateur), Nicolas Demorand (Libération), Michel Field (Europe 1, LCI) et Denis Olivennes (Lagardère), ne sont pas invités à se défendre. […] Ce ball-trap sur grand écran vise juste parfois. Mais sa charge se révèle beaucoup trop manichéenne pour convaincre." LE FIGARO, 11.01.12 "À vouloir considérer que tous les patrons de presse sont à mettre dans le même panier, au nom du poste qu’ils occupent et du titre qu’ils dirigent, c’est un peu court. Pour parler de ce que je connais, en l’occurrence de Christophe Barbier, les auteurs de ce film savent-ils qu’il a été jusqu’à une période récente persona non grata à l’Elysée, car blacklisté par Nicolas Sarkozy ? […] Il y a là des raccourcis étranges, une méconnaissance grave des journalistes visés, des amalgames dérangeants et, pour tout dire de ce film, des procès en sorcellerie et un climat de chasse au journaliste détestables." Renaud Revel, L'EXPRESS, 11.01.12 "La parole est forte, le débat est vif" L'EXPRESS "Une démonstration éclatante" L'HUMANITÉ "Une critique des médias (…) un sacré coup de fouet" TÉLÉRAMA "Un documentaire combatif et argumenté" LE CANARD ENCHAÎNÉ "Une démonstration implacable" LES INROCKUPTIBLES "Une critique des médias tordante et parfaitement rythmée" PREMIÈRE "Mordant" AUJOURD'HUI EN FRANCE "Édifiant et stupéfiant" LES ÉCHOS "Un documentaire drôle et édifiant" 20 MINUTES "Met enfin, avec humour et lucidité, les pieds dans le PAF" À NOUS PARIS "La parole est forte, le débat est vif" L'EXPRESS "Un documentaire qui fait du bien là où ça fait mal" CAUSETTE "Un sens pédagogique et une qualité du travail d’archives et de montage"
*** STUDIO CINÉ LIVE
"Un film de combat très efficace" ROLLING STONES "Un film percutant" LA NOUVELLE VIE OUVRIÈRE "Un film polémique qui risque d’irriter le monde des médias" LA TRIBUNE "Un spectacle jubilatoire qui donne froid dans le dos"
*** LES FICHES DU CINÉMA
"Un pamphlet malin" TROIS COULEURS